Retour  la naissance de Yoko Tsuno

 
1 - Le Trio de l'étrange

2 - L'Orgue du diable
 
3 - La Forge de Vulcain
 
4 - Aventures électroniques
 
5 - Message pour l'éternité
 
6 - Les Trois soleils de Vinéa
 
7 - La Frontière de la vie
 
8 - Les Titans
 
9 - La Fille du vent
 
10 - La Lumière d'Ixo
 
11 - La Spirale du temps
 
12 - La Proie et l'ombre
 
13 - Les Archanges de Vinéa
 
14 - Le Feu de Wotan
 
15 - Le Canon de Kra
 
16 - Le Dragon de Hong Kong
 
17 - Le Matin du monde
 
18 - Les Exilés de Kifa
 
19 - L'Or du Rhin
 
20 - L'Astrologue de Bruges
 
21 - La Porte des âmes
 

Le premier album s'achève sur une possibilité de retour chez les Vinéens — Yoko détient un moyen de contact avec ceux-ci —, mais dans l'esprit de l'auteur, ce n'est encore qu'un one-shot, une page tournée dans son œuvre en gestation. Nombre d'idées se bousculent dans son imagination et il ne veut pas s'inscrire dans une sorte de science-fiction répétitive, même s'il a eu le plus grand plaisir à développer de manière originale quelques-uns des thèmes qui ont charmé son enfance : le Voyage au centre de la Terre de Jules Verne, l'épopée naïve d'Akkor, roi de la planète avec des gens à peau brune, les univers très particuliers d'Edgar P. Jacobs et de Flash Gordon, la naïade décolorée de Nivéa...



Couverture du Spirou en 1972
"— J'avais depuis longtemps l'idée d'un scénario se passant dans les châteaux du Rhin, avec un alchimiste, et l'envie de situer quelque chose dans la ville de Rothenburg que je ne connaissais que par lecture. Je suis allé y faire un repérage avec ma famille et là j'ai vu dans une église un orgue qui m'a impressionné. J'aime beaucoup cet instrument et l'époque de Bach en Allemagne. J'avais le souvenir d'un article sur les infrasons qui pouvaient rendre fou à distance et je me suis dit que c'était une possibilité à relier avec le bord du Rhin tout en me gardant Rothenburg pour plus tard, car il y avait trop de matière pour traiter convenablement les deux décors à la fois. L'alchimiste a également été finalement mis de côté. J'ai jeté mon dévolu sur le Katz et Gutenfels qui sont situés à côté de la Lorelei, dans la partie la plus encaissée du fleuve. Je me suis alors rendu sur place pour choisir définitivement et j'ai opté pour le Katz. Nanti d'une autorisation spéciale de l'Office du Tourisme allemand, je l'ai visité. Il appartient au Land de Rhénanie et sert habituellement de lieu de villégiature pour les membres d'un organisme de secours protestant."
 

"— Je n'oublierai jamais la vue du haut du Katz : c'est merveilleux! Des centaines de photos prises sur place m'ont servi de documentation. Tout est exact dans l'ensemble : le panorama, l'entrée du tunnel, le ballast, les fauteuils du salon dans le château... mais j'ai effectué quelques concessions à l'imaginaire pour nourrir l'intrigue, comme le souterrain et la chambre de Vic et Pol dans les combles. En fait, le Katz a été reconstruit vers 1900 sans respecter totalement son emplacement d'origine : il devait primitivement y avoir des souterrains."

Ce travail de reconstitution du réel est particulièrement important dans les aventures “terrestres” de Yoko : Leloup s'y montre d'une précision méticuleuse qui lui impose un travail particulièrement phénoménal de documentation. Dessiner des engins futuristes ou des planètes inconnues demande surtout de l'imagination et parfois une certaine habileté à détourner de leur usage des engins courants. Ainsi, le coordinateur du Trio de l'étrange (page 30) est une lampe de radio agrandie et certains véhicules sont souvent des projections futuristes d'engins contemporains, comme l'on en présente régulièrement dans les revues techniques. Cette recherche, sans contrainte autre que la vraisemblance, constitue presque une détente par rapport au travail de bénédictin que constitue l'ancrage dans un site réel. Pour le cycle vinéen, Leloup invente tout et sa table est quasi vide de sources utiles à consulter. Lorsqu'il situe une aventure dans un lieu précis, elle croule de documents rassemblés et de photos prises lors de méthodiques repérages. Le travail de préparation est particulièrement intense. Artisan soucieux de perfection, il se tracasse sans cesse pour rendre la réalité parfaitement authentique.

Couverture de l'album