Retour  la naissance de Yoko Tsuno

 
1 - Le Trio de l'étrange

2 - L'Orgue du diable
 
3 - La Forge de Vulcain
 
4 - Aventures électroniques
 
5 - Message pour l'éternité
 
6 - Les Trois soleils de Vinéa
 
7 - La Frontière de la vie
 
8 - Les Titans
 
9 - La Fille du vent
 
10 - La Lumière d'Ixo
 
11 - La Spirale du temps
 
12 - La Proie et l'ombre
 
13 - Les Archanges de Vinéa
 
14 - Le Feu de Wotan
 
15 - Le Canon de Kra
 
16 - Le Dragon de Hong Kong
 
17 - Le Matin du monde
 
18 - Les Exilés de Kifa
 
19 - L'Or du Rhin
 
20 - L'Astrologue de Bruges
 
21 - La Porte des âmes
 

Couverture de l'album
En 1981, Leloup s'était rendu en Allemagne au château de Eltz, près de Coblence, pour effectuer des repérages en vue d'une nouvelle histoire où Yoko serait engagée par son amie Ingrid Hallberg. Publié dans les numéros 2388 à 2391 de Spirou, du 19 janvier au 9 février 1984, Le Feu de Wotan actualise et rend plausible le vieux thème galvaudé du rayon de la mort, longtemps omniprésent dans les récits de science-fiction populaire. Avec certaines formes de lasers étudiés dans le cadre de la "guerre des étoiles" et de l'armement militaire, notre civilisation a d'ailleurs concrétisé ce qui n'était jadis qu'une fiction assez farfelue. L'imagination devance toujours la réalité, car il faut d'abord penser une possibilité technique pour la développer ensuite de manière opérationnelle. Les auteurs partagent ainsi les rêves des scientifiques et sont souvent les premiers à les évoquer.
Pour Leloup, le progrès n'est toutefois pas toujours bon à prendre. Il doit s'effectuer pour le bien de l'humanité et notre rôle, comme celui de son héroïne, est de "veiller à ce que cette aventure se déroule dans le respect de la vie”. Et d'assurer un avenir meilleur.
 

"— J'étais inspiré par les gens qui captent la foudre : ils envoient des fusées avec un fil dans les nuages et s'efforcent de diriger cette énergie vers des accumulateurs pour la stocker. Le but est de dominer l'électromagnétisme. Le stade suivant est de pouvoir diriger cette énergie. Un rayon électrique de cette puissance pourrait détruire à distance tout ce qui est électronique."


"— Tous les appareillages dans ce domaine s'alimentent en basse tension et ne résistent pas à un tel influx. J'ai eu moi-même le cas très désagréable de la foudre tombée sur la maison. Ce haut voltage à faible intensité est tellement violent qu'il grille en une fraction de seconde toutes les machines branchées, car les fusibles n'arrivent pas à le contrôler et qu'un effet de retour se produit à travers les circuits. A notre époque où presque toutes nos aides mécaniques reposent sur l'électricité, c'est particulièrement destructeur... Dans le cadre choisi, il était logique que j'attribue la menace à Wotan, le dieu germanique du tonnerre."


Ce sont des hommes toutefois qui détourneront l'arme fatale pour l'expérimenter sur un pétrolier géant au large des côtes bretonnes. Une allusion claire à l'actualité proche : faut-il rappeler que l'échouage de l'Amoco Cadiz s'est produit en mars 1978 ?
La carrière de Yoko prend un nouveau départ dans cet épisode. Jusqu'alors, elle était une héroïne indépendante, sans grands moyens financiers et techniques personnels. Une liberté totale certes, mais aussi des limites au niveau de ses possibilités d'action dans un monde de plus en plus organisé où l'individu pèse de moins en moins face aux trusts tentaculaires.

En acceptant de travailler de temps à autre pour l'organisation Hertzel, elle accède aux banques de données mondiales. D'électronicienne, elle se transforme en informaticienne, car son action doit reposer sur une parfaite connaissance des choses. Cette structure lui permet aussi de disposer des meilleurs engins techniques pour ses aventures terrestres. Elle devait donc accepter un patron et s'intégrer partiellement à une association œuvrant pour le bien de l'humanité.

Couverture de lancement dans le journal de Spirou en 1984
 

Rappelons qu'à cette époque, Internet n'existait pas encore en tant que réalité quotidienne et que seules quelques rares mémoires informatiques étaient interconnectées, avec un souci général de préservation du secret au profit de quelques cercles supérieurs. Yoko entre ainsi dans un club d'initiés sans abandonner totalement son indépendance.